Regard sur l’art

SANDRINE MARSAUD

mardi 18 mai 2010

Sandrine Marsaud

Sandrine MARSAUD est née en 1967, à Cahors dans le Quercy. Elle commence des études d’arts plastiques au lycée Saint Sernin à Toulouse, les poursuit deux années aux Beaux-Arts de la même ville et entre à l’École Nationale et Supérieur des Arts Décoratifs de Paris (ENSAD), en scénographie.

Après un long séjour parisien, elle décide en 2005 de quitter la capitale et d’installer son atelier dans sa région d’enfance. Trois ans plus tard, elle envisage de montrer son travail et débute officiellement son activité de plasticienne.

Pratique artistique

Je travaille à partir d’éléments récupérés, notamment papiers et cartons. Ils peuvent être abîmés, annotés, tachés, récents ou vieux…. diffuser des graphismes, lettres, textes, images, logos …. Ils possèdent des empreintes et ont subi les accidents du temps, colorations, trous, éraflures, égratignures…

Ils imposent leurs dimensions par leur nature. Ils ont déjà une existence propre.

De ce recyclage revisité, j’y ai exploité la trace, le cadrage, la dégoulinure, l’accumulation, l’aplat, l’onde et le cerne. Les tableaux réalisés se présentent comme des assemblages dont certains quittent le format classique du carré ou du rectangle. Quelques figures apparaissent ici ou là, mais l’ensemble de mon travail reste dans l’abstraction.

« Au début »

Les tableaux présentés ici, font partis d’une série appelée « Au début ».

Cette dernière est essentiellement basée sur la dégoulinure : trace laissée le long d’une surface par un corps qui a coulé en filet.

Le papier utilisé, sert à protéger les radios médicales.

Il mesure 35 x 43 cm et présente deux encoches sur un côté.

Dans l’atelier, utilisé comme protection placé sous d’autres travaux en cours de réalisation, il a été marqué et écrit, un peu noirci même……il a attendu……des dégoulinures, des variétés, des ensembles, des concentrations et des superpositions. A chaque temps de séchage, un morceau de l’espace initial s’en est allé, pour ne laisser qu’une page.

Technique mixte : acrylique, encre de chine, encres de couleurs, gouache, aquarelle, crayon de papier - papiers épais encollés sur bois de 5mm, montés sur châssis de 20mm – tiges filetées en acier zingué peintes- écrous hexagonaux en inox peints – vernis.

Assemblages en deux parties superposées – Œuvres de « petit format » et légèrement « tri-dimensionnelle » – Ils fonctionnent en duo, voir plus.

Site Web : www.sandrine-marsaud.com

Courriel : sandrine.marsaud@orange.fr

Portfolio

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0